Onigiris aux Nombrils de Vénus

4 Déc 2021 | Cuisine

La recette des onigiris aux nombrils de Vénus (umbilicus rupestres) est une recette végétarienne à base de cueillette sauvage et d’ingrédients locaux. Elle est une bonne source de vitamines et de minéraux lors des mois d’hiver où la nature est peu prolifique. Durant les mois froids, la plante est présente à profusion avec l’oseille sur les talus.

Traditionnellement réalisés avec du poisson ou de la viande, l’Onigiri est un encas japonaise simple à réaliser et très pratique à emporter en casse-croûte. Selon les ingrédients qui sont utilisés, il peut être un repas très complet. En Asie, il est très facile d’en acheter dans les supérettes pour combler une petite faim. Avec les onigiris aux nombrils de Vénus ous allons privilégier une recette végétarienne, mais il s’agit d’une base que vous pouvez bien entendu modifier à votre convenance.

Le nombrils de Vénus est une plante comestible présente sur les talus en hiver.

Pratiquer la cueillette en famille

Cette recette a été réalisée au mois de décembre 2021. À cette époque de l’année, les talus alentours du hameau se couvrent des feuilles de cette jolie plante et cela fait le bonheur de nos enfants. Il arrive souvent, lors de nos promenades, que nous devions nous arrêter pour leur en cueillir une poignée à chacun. Ils s’empressent alors de les grignoter joyeusement avant d’en redemander un peu plus…

Nos enfants sont jeunes et ont été très tôt formé à reconnaître les plantes sauvages comestibles. Ils aiment croiser les nombrils de vénus mais aussi l’oseille sauvage ainsi que l’oxalys. Plus nous avançons dans nos connaissances sur les plantes, et plus nous partageons avec eux nos découvertes. Nous espérons ainsi que ces gestes simples et accessibles leur seront toujours naturels. L’enjeu est de les rendre conscients de leur environnement et de les faire grandir en harmonie avec lui.

Illustration d'un Nombril de Vénus
Umbilicus Rupestris

Le nombril de vénus

Cette plante pousse en abondance en Bretagne et a même un petit nom local, “Krampouz Muzik” (oui oui, ça parle de crêpes…). On cueille ses feuilles de la fin de l’automne jusqu’au printemps. C’est à dire durant cette période qui est suffisamment humide pour qu’elle n’ait pas envie de sortir sa hampe florale. Elle est reconnaissable par ses feuilles rondes et plates qui ont un aspect un peu succulent. Elle n’a pas beaucoup de goût mais croque sous les dents. Dans les onigiris aux nombrils de Vénus, nous la consommons crue, pour préserver ses vitamines et ses minéraux.

Pour réaliser des onigiris aux nombrils de Vénus il suffit de quelques ingrédients simples et abordables.

onigiris aux nombrils de Vénus : Une recette entre deux mondes

Cette recette est une version bretonne des onigiris japonais. Ici aussi on a des algues, seul le riz gluant doit être importé, les autres ingrédients pouvant être tous adaptés. Une fois compris le principe de riz fourré, il est facile de décliner les possibilités à l’infini avec ce qui est de saison, tout au long de l’année. Pour les onigiris aux nombrils de Vénus, il s’agit de la recette parfaite de la fin d’année, en contrepoids des repas copieux de fêtes, pour apaiser son corps avec des aliments sains, locaux et de saison, entre deux excès.

Recette d’Onigiri aux nombrils de Vénus

Cuisson du riz: 30mn / Dressage: 10mn

Ingrédients

Pour 4 grands Onigiris

  • 200g de riz gluant
  • 3 cuillères à soupe d’huile de Cameline / ou de Chanvre
  • Un petit saladier de Nombrils de Vénus
  • Une poignée de noisettes et de graines de tournesol torréfiées.
  • 1 crotin de chèvre frais
  • 1 cuillère à soupe de miel
  • Une grosses pincée de sel
  • Deux feuilles d’algues

Recette

  1. Tremper le riz 30mn, le rincer jusqu’à ce que l’eau de lavage soit transparente. Ajouter 200g d’eau, l’amener à ébullition, baisser le feu, couvrir et après 10mn couper. Une fois tiédi, ajouter l’huile de cameline, mélanger.
  2. Équeuter les nombrils et les hacher grossièrement. Ajouter le fromage, les noisettes hachées, les graines, le miel et le sel, mélanger.
  3. Dans la paume de la main mettre une grosse boule de riz, au centre faire un trou. Verser le mélange puis ajouter du riz pour recouvrir.
  4. Applatir en forme un triangle et ajouter à sa base un rectangle d’algues pliées pour former l’onigiri. (Il existe des moules pour réaliser la forme spécifique de l’Onigiri, j’en ai un ramené de Taïwan il y a plusieurs années)
Les Onigiris aux nombrils de Vénus sont un encas d'origine japonaise constitué de riz et d'une farce.
Pour réaliser la forme des onigiris aux nombrils de Vénus il est possible d'utiliser un moule à Onigiris.
Les onigiris aux nombrils de Vénus sont une recette à base de cueillette sauvage.

Accompagnement possible

Si vous souhaitez accompagner les onigiris aux nombrils de Vénus d’un autre plat à base de plantes sauvages, je vous conseille de découvrir la recette de la soupe d’oseille sauvage. Effectivement, l’oseille sauvage pousse aux mêmes endroits et à la même saison que les nombrils de Vénus!

Ressources sur les Nombrils de Vénus

Vous pourriez apprécier aussi: 

Café de pissenlits

Café de pissenlits

Vous reprendrez bien une tasse de café de pissenlits ? Quoi? Les racines des pissenlits sont délicieuses torréfiées et passées à la cafetière Moka? C'est...

Soupe d’Oseille sauvage

Soupe d’Oseille sauvage

Une soupe d'oseille sauvage cueillie ici par Mona du haut de ses deux ans et demi, avec joie. Il s'agit d'une recette de printemps qui aide à drainer les...

Le pesto d’orties

Le pesto d’orties

Voici une recette à base de feuilles fraîches, un pesto d'orties pour se réconcilier avec cette plante piquante et mal aimée. Nous allons donc de partir à la...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *